Invitation à la CNV

 

 

 

La CNV, Communication Non Violente, est une invitation à repenser son rapport à soi et aux autres. Plus qu’une méthodologie, c’est avant tout une philosophie, un chemin, qui place les valeurs de bienveillance, d’empathie et d’écoute au cœur de nos relations.

'La CNV est un outil relationnel pour mieux s’écouter, au bon endroit, pour mieux comprendre l’autre, ce qu’il vit derrière ce qu’il dit, pour mieux exprimer des demandes claires, en gardant une vision systémique de l’environnement', Thomas D’Ansembourg

Elaboré dans les années 70 par Marshall Rosenberg, la CNV s’inspire des approches humanistes : le concept indien d’Ahimsa mis en avant par Gandhi, l’écoute active et l’accueil inconditionnel de Carl Rogers, les besoins de Maslow… Marshall Rosenberg fait le postulat que ‘la violence est l’expression tragique de nos besoins insatisfaits’, et que, pour sortir de la violence, des rapports de force, nous devons prendre conscience que nous avons tous les mêmes besoins même si nous ne les exprimons pas de la même manière.

Loin d’être ‘bisounours’, c’est un processus de communication ‘à cœur ouvert’ qui suppose un vrai apprentissage, et repose sur 4 étapes fondamentales OSBD : Observation – Sentiments – Besoins – Demande.


 

1 - L’Observation factuelle sans jugement.

CVN Communication Non Violente - Coaching Professionnel - Observation

 

Nous prenons ici un temps d'arrêt, un STOP, technique aussi issue de la méditation de Pleine Conscience (Mindfulness)S'arrêter, prendre un Temps pour respirer, Observer et Poursuivre ensuite...

C'est une invitation à discerner : d’un côté les faits objectivement (ce qu’aurait vu une caméra), et de l’autre, l’effet que cela me fait subjectivement (mes jugements, mes filtres).

Les faits permettent de présenter la situation en nommant les choses de la même manière.

Cela amène une relecture de situation, une pacification et un potentiel de changement.

 

2 - L’expression authentique des Sentiments.

CNV Communication Non Violente - Coaching Professionnel - Emotions

 

Nous ressentons par nature, et nous sommes ici invités à accueillir et exprimer toutes les émotions, qu’elles soient agréables et désagréables, et cela en évitant de s’identifier à elles : nous dirons ‘il y a de la tristesse’, ‘je me sens triste, et non pas ‘je suis triste’.

Il y a une large palette d'émotions, avec différentes couleurs, différentes intensités. Par exemple, la fatigue, le découragement, la surprise, l'impatience, l'ennui, l'agitation, l'émerveillement, le dégoût, la curiosité, l'inquiétude, la joie, la fierté, la satisfaction, l'agacement...

Les émotions surviennent pour nous transmettre un message ; elles proviennent de nos besoins.

Si nous vivons une émotion agréable, une sensation d’ouverture, de confiance, c’est parce que nos besoins sont nourris. A contrario, une émotion de l’ordre du désagréable est générée par nos besoins non nourris : sans les écouter, nous risquons l’explosion du trop-plein, l’implosion (typiquement le burn out) et la perte de sens.

 

3 - L’identification des Besoins sous-jacents - le nôtre et celui de notre interlocuteur, le cas échéant.

CNV Communication Non Violente - Coaching Professionnel - Light On - Besoins

 

Tout ce que nous faisons vise à satisfaire nos besoins. Ils sont universels. Nous avons tous les mêmes besoins, même s’ils n’interviennent pas forcément au même moment. 

A cette étape, partager nos besoins permet de nous comprendre. C’est l’endroit où nous pouvons nous relier les uns aux autres.

Là aussi, la liste des besoins est variée. Par exemple : l’abri, la confiance, la protection, l'organisation, la récréation, l’appartenance, l’amour, la sincérité, la coopération, l’intériorité, la reconnaissance, la clarté, le sommeil, l'hydratation, le calme, le discernement, le partage, l'autonomie, la stimulation, l'expression de soi…

Notons que si les besoins ne sont pas nourris positivement, nous pouvons chercher à les nourrir négativement. La délinquance en est une illustration, venant satisfaire par exemple le besoin d'appartenance.

 

4 - La formulation d’une Demande respectueuse de soi et des autres.

CNV Communication Non Violente - Coaching Professionnel - Light On - Demande

 

Nous sommes responsables d’exprimer nos besoins pour embellir nos vies, ce qui est différent de se plaindre ! Faire des demandes, à soi et aux autres, est une façon d’entrer en lien avec authenticité et de coconstruire la suite.

Notons les 4 caractéristiques d’une demande. Ce n’est pas un vœu pieux, elle doit être concrète, réaliste. Nous sommes invités à formuler les demandes positivement et à ce que ces demandes soient négociables. Sinon, ce ne sont plus des demandes, ce sont des exigences !

Par exemple...

… une demande à soi-même : Je vois des dossiers qui traînent dans l'open space (Observation), je sens une forme d'agacement monter en moi (Sentiment) car j’ai besoin d’ordre, d'espace, d’harmonie (Besoins), et, comme je me sens trop en tension pour le moment pour exprimer une demande qui ne soit pas une injonction brutale aux équipes, je décide dans un premier temps de nourrir mes besoins en organisant un espace cocooning dans mon propre bureau (Demande). Je pourrai revenir à une demande aux équipes quand j'aurai davantage d'espace intérieur.

… une demande à l’autre : ‘Cette semaine, j'ai un rdv important à préparer, je travaillerai plus tard (Observation), et je crains d’être submergé (Sentiment) pour m’occuper des tâches courantes. J’aimerais vraiment rester concentré, disponible pour la préparation de ce rdv, et j'ai besoin de soutien (Besoins), serais-tu ok pour prendre le relai sur la mise à jour du reporting des ventes de cette semaine (Demande) ?’


 

CNV Communication Non Violente - Marshall Rosenberg

 

Le processus de communication OSBD énoncé ici est utilisé aussi bien pour se connecter à soi-même (auto-empathie) que pour se connecter aux autres (dialogue authentique et empathique).

En CNV, la connexion d’abord, le résultat ensuite ! Nous entrons en communication avec une certaine ouverture, et avec l'intention de préserver, de nourrir la relation. Autrement dit, la CNV, ce n'est pas fait pour passer en force, se faire obéir... L'invitation est de co-construire les solutions, bien souvent elles émergent !.

C’est un entraînement qui suppose une remise en question de nos automatismes, et cela prend du temps. Rien à réussir, juste à expérimenter. Pas après pas. A certains moments, nous sommes plus disponibles, ouverts, qu'à d'autres. C'est ok. Une invitation ici à être doux avec nous-mêmes… et à pacifier notre rapport au temps...

Pour aller plus loin, 'Les mots sont des fenêtres ou bien ce sont des murs' de Marshall Rosenberg.

Pour les belles illustations, merci à Leti Gribouille : www.apprentie-girafe.com

CNV Communication Non Violente Autoempathie

 

CNV Communication Non Violente - Dialogue Authentique et Empathique

 

 

 

par Aurélie Lescaillet

 

 



           

A partager sur les réseaux sociaux

 

 

 

|> Coaching

 

 

 |> Entreprise

 

 

|> Coordonées

 

Light On

40530 Labenne

06 70 46 42 41

 

Ligne Zen de Light-On by Aurelie

 

Rester en contact

 

Suivre sur Facebook Light-On by Aurelie

 

Linkedin Light On

 

Suivre sur Facebook Light-On by Aurelie

 

 

 

Photographies : Merci à La Petite Fougère Production, à ma famille et à mes ami.e.s !

 

 

 

Top